Karedig

Page 1 / 53 Articles plus vieux >>
Le 16/08/2014 à 12:23

picture.php?strid=c00c0e7a39c5b1fb7cc016


De l'usage de l'écoute comparée sur Deezer...

A lire ici

Le 30/07/2014 à 17:38

picture.php?strid=9df941a7bc273aa0798408

La décision du CSA concernant LCI soulève un tollé. Et pourtant...

La suite ici

Le 29/07/2014 à 01:06

picture.php?strid=6ed9b99cb3bf9df4827797

La chair de poule début juillet à écouter à Versailles le duo de contre-ténors Philippe Jaroussky et Valer Sabadus. La suite sur mon blog perso...


Le 11/05/2014 à 15:41

picture.php?strid=c6b23a9cccea679245b950

I. Mélange des genres

La victoire de Conchita Wurst à l'Eurovision 2014 sert de révélateur et libère des discours tantôt jubilatoires, tantôt haineux sur les réseaux sociaux. Un travesti à barbe ça brouille et ça embrouille. Si le portrait fait par Libération explique bien la création du personnage scénique et que le Monde parle de "drag queen", il y a toujours des gens qui parlent de Tom Neuwirth comme d'un transsexuel qu'il n'est pas. En fait on voudrait le voir comme homme ou comme femme mais pas dans cet entre-deux volontaire. Que l'ORF ait tenu bon pour que l'Autriche soit représentée par un travesti nous interpelle : j'imagine mal la France avoir une telle audace après les secousses du mariage pour tous. Dans ce divertissement télévisuel habituellement marqué par une géopolitique des votes on retiendra que le public russe n'a pas suivi le rejet exprimé par ses représentants politiques en plaçant Conchita Wurst au troisième rang de ses suffrages. Sans surprise, à la veille des élections européennes, la frange réactionnaire se sert de la Barbie barbue comme d'un symbole de civilisation et vouer l'Europe occidentale aux tourments de la Géhenne.

II. Eurovision

On ne peut pas parler de l'Eurovision sans parler de la prestation de la France, dernière du classement, qui a trouvé l'aumône de 2 points, ceux de la Finlande et d'une Suède qui n'a pas voulu humilier la patrie de Bernadotte. On se consolera en ayant refilé le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier comme hymne légendaire de l'Eurovision.

III. Vision Euro

Les élections européennes sont comme l'Eurovision, quelques favoris et une pléthore de pas grand chose. Un nombre impressionnant de listes se présentent. Si certaines listes de témoignage ont quelques raisons de faire de l'agit-prop, d'autres relèvent de l'almanach Vermot et d'un inventaire improbable et folklorique. Au milieu des espérantistes, des royalistes des citoyens du vote blanc, une liste anti-PV c'est sûr que ça va faire progresser le débat sur le modèle d'Europe politique et sociale nous voulons. On notera que dans le Sud-Ouest, fidèle à son long naufrage intellectuel, Renaud Camus conduit une liste "antiremplaciste".

IV. Terres lointaines

Pendant ce temps, cela passe inaperçu, mais avait lieu le dernier scrutin de l'élection provinciale de Nouvelle Calédonie avant le référendum d'autodétermination prévu lors des accords de Nouméa en 1998. Si les indépendantistes kanaks progressent, la droite garde la majorité et obtient 29 sièges sur 54. Le référendum aura lieu au plus tard en 2018.

V. Nostalgie

Comme on a toujours tendance à trouver que tout compte fait "c'était mieux avant" je piège ma propre nostalgie par une mise en abîme en lisant un livre de 1894 sur l'histoire de ma région d'enfance où l'auteur d'un temps qui ne m'est déjà qu'imaginaire se plaint lui-même de voir fuir le temps de sa propre enfance. Amusant effet multiple car la modernité qu'il décrit et dont il se plaint qu'elle chasse son ancien temps regretté est pour moi une époque désuette de photos en noir et blanc. J'essaye d'imaginer ces maisons de bois que les incendies et les guerres ont fait disparaître jusqu'au souvenir, je l'écoute pleurer la disparition des "caramolets jaunes" de son enfance. Le mot qui désigne ces bâtonnets de sucre caramélisé ne subsiste aujourd'hui que dans les dictionnaires d'argot local comme un siècle plus tard les genauds (prononcer guéno) que je mangeais au collège.


Le 10/05/2014 à 13:13

Allez hop ! Un encouragement pour la barbie barbue...


Le 20/04/2014 à 05:45

picture.php?strid=00ec45fd5f514f6c5dccd9

I. Pâques

Moi qui suis mécréant, je reste fasciné par la profondeur du chant pascal orthodoxe "Christos anesti"(*), surtout quand il est chanté par Nikodimos Kabarnos...

II. Autrefois

Libération des journalistes français otages en Syrie. Sur les réseaux sociaux certains complotistes n'hésitent pas à y voir une diversion calculée pour éviter de parler de l'affaire Aqulino Morelle. L'un des journalistes libérés, captivité oblige, arbore une longue barbe grise de père Noël. Dans une époque lointaine il fut un jeune dynamique et charmant militant engagé, et par ailleurs mon "correspondant" natiional  dans les jeux de tendances politiques du mouvement syndical étudiant de ces époques. Plaisir à le voir aujourd'hui, engagé et radieux, libéré et heureux.

III. Modernité

Amusé par les aléas des communications électroniques. Un étourdi prépare une vive protestation factice à mon encontre mais ne se rend pas compte que je suis en copie par "alias" du mail où il expose à d'autres son brouillon de poulet. Je répond par dessus comme si je n'avais pas vu les coutures de fil blanc de sa protestation. Dans le temps il y avait parfois un imbécile qui raccrochait mal le combiné du téléphone et laissait entendre ses commentaires sur la conversation qu'il croyait terminée, maintenant il y a ceux qui vous mettent en copie sans le savoir de leurs manigances. L'épisode m'a beaucoup fait rire.

IV. Régions

Grosse manifestation hier à Nantes pour la réunification de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Je n'y suis évidemment pas insensible n'ayant jamais compris le découpage voulu par Pétain qui retire la ville de résidence ducale du reste de la région historique. L'annonce de Valls sur la création de grandes régions n'est sans doute pas pour rien pour relancer le débat. Le conseil régional de Bretagne en a d'ailleurs profité pour adopter un vœu en faveur de la réunification. Mais les pesanteurs se parent de toutes les vertus pour promouvoir l'immobilisme. C'est comme le fait d'avoir deux régions normandes, la justification s'est perdue en cours de route mais allez rabibocher Caen et Rouen...

V. Lèche

Lorsque le choix du nouveau timbre français représentant "Marianne" s'est porté sur le dessin proposé par Olivier Ciappa et David Kawena, il avait été dit qu'il s'inspirait de la fondatrice des Femen, et après les protestations obligées de Christine Boutin, Inna Shevchenko avait dit que désormais on allait devoir lui lécher le cul pour poster une lettre... Bon, il semble que l'histoire de cette Marianne soit moins simple que cela (lire ici), mais en tous cas la poste finlandaise a décidé d'honorer le dessinateur Tom of Finland et pour poster des lettres à Helsinki on va pouvoir lécher des culs de mecs (voir ici)...

 

(*) Illustration en grec : "Christos Anesti ek nekron, thanato thanaton patisas, kai tis en tis imnimasi zoin harisamenos".

Le 18/04/2014 à 13:15

picture.php?strid=85512be0a296ceacb46b28

Un nouvelle Assemblée Générale de l'association Gay Atttitude est planifiée le samedi 24 mai. Le lieu et l'ordre du jour seront communiqués ultérieurement. Un fil de discussion est ouvert sur le forum dans le groupe "GA : l'association".

Penser à adhérer ou renouveler sa cotisation : association GA.


Le 31/03/2014 à 01:39


I. Municipales

Morne soirée électorale. Je délaisse les discours convenus des vainqueurs et des perdants pour m'attacher aux résultats locaux qui me sont chers. Avignon se donne à  la gauche et refuse le FN. Cela va soulager Olivier Py qui pourra continuer à présider le festival après avoir menacé de démissionner. La vague bleue emporte de nombreuses villes ancrées à gauche depuis longtemps. A côté de Marseille où la ceinture des villages communistes a bien résisté, Aubagne tombe à droite. La furieuse UMP d'Aix-en-Provence, Maryse Joissains repart confortée avec 52,6% ce qui me laisse tristement pantois. Dans l'enclave familiale bretonne la bataille était entre listes de droite, à Saint Malo après un demi-siècle de règne le vieux Couanau qui briguait le mandat de trop, finit piteusement 3ème du second tour et c'est un de ses anciens adjoints de la majorité municipale qui prend les clefs de la cité corsaire. A Dinard, la tranquille cité balnéaire a vécu le combat acharné de trois femmes d'étiquettes diverses qui ne sont pas de gauche, et l'ancienne maire Sylvie Mallet mord la poussière. A Paris, l'ancienne inspectrice du travail a vaincu l'ancienne ministre de l'écologie et j'en suis fort aise. A Montreuil, après la désertion de Voynet, Jean-Pierre Brard espérait reconquérir le fauteuil perdu mais c'est le jeune, gai et charmant Patrice Bessac qui emporte la mise. Charmant, mais pour l'avoir rencontré, je ne sais de Brard ou de  lui, lequel est le plus brejnevien. Sur les écrans, l'insupportable Robert Ménard, vainqueur "bleu marine" de Béziers tente un discours rassembleur. Je tente d'oublier que ce réactionnaire décomplexé et homophobe a croisé mon chemin militant quand il dirigeait Reporter sans frontières.

II. Ministère

Alors que tout Paris bruisse de pronostics sur le remaniement inéluctable du gouvernement, je me plonge dans la lecture de "Récréation", le livre de Frédéric Mitterrand sur son passage au ministère de la Culture. On peut avoir une belle plume pour écrire des platitudes. Un mélange de franchise et d'impudeur. La description très réaliste des rouages et pesanteurs du ministère de la rue de Valois et les anecdotes tantôt drôles tantôt inconvenantes en font une lecture malgré tout agréable. Mais ce livre primé comme "livre politique" ne contient pas une once de politique. Aucune vision ou explication de l'action du Mitterrand ministre, que de l'écume. Il est férocement antisyndical, pas toujours sans raison mais comme pour le reste il ne comprend pas ce qu'on lui dit ou ce qu'on lui reproche. Sa culture semble être son seul alibi, tout le reste lui glisse dessus et semble échapper à son entendement. On comprend que le passage du Tartarin de la famille Tonton dans le gouvernement Sarkozy ait été pour lui une récréation. Il est loin le temps du gérant audacieux de l'Olympic-Entrepôt...

III. Tautologie

Noté cette remarque sur twitter : la première cause de la montée du FN ce sont les gens qui mettent des bulletins FN dans les urnes.

IV. Complot

Cela allait de soi et m'amusait : donner rendez-vous pour un repas de conspiration militante au restaurant le Coup d'État dans le quartier du Palais-Royal.

V. Pendant ce temps là...

Aux USA, une femme de 25 ans a tabassé à mort son gamin de 4 ans car « Il parle comme un homosexuel, il marche comme un homosexuel ». Triste planète.


Le 16/03/2014 à 00:57

Pour faire un rebond sur le post de Marguerite Duraille concernant Isabelle Mayereau, chanteuse oubliée et dont la chanson sur la différence est jugée comme rabâchage de bobo par un malotru en commentaire, je propose moi aussi une chanteuse oubliée qui "rabâche" la différence. Danielle Messia est décédée à 29 ans d'une leucémie en 1985. Elle venait juste de commencer à être (re)connue. Sa chanson, traite aussi du thème de la différence : De la main gauche. Le titre a été repris par d'autres interprètes, mais la voix de l'écorchée vive garde encore toute sa force...


Le 14/03/2014 à 21:43

picture.php?strid=c9e5c2a48fe8118b89297f

Samedi matin aura lieu à Montreuil l'inauguration d'un square Jean Le Bitoux, du nom du militant homosexuel et cofondateur du journal Gai-Pied mort du sida en 2010 (voir la notice Wikipédia de Jean Le Bitoux). Cet acte de la municipalité sortante de Dominique Voynet est à signaler car les personnalités du combat LGBT restent anonymes sur nos plaques de rue...

PS : Un site de l'extrême-droite puante (lire ici) tente de faire passer Jean Le Bitoux pour un pédophile qu'il n'a jamais été.

Le 09/03/2014 à 11:41

picture.php?strid=b467aa8044c93ee6372204

Hier c'était l'anniversaire des 300 ans de la naissance de Carl Philipp Emanuel Bach, né à Weimar le 8 mars 1714. Parmi les fils Bach, quatre ont eu une carrière musicale mais celle de CPE Bach est la plus aboutie. On prête à Jean-Sébastien un jugement sévère sur l'œuvre de ses fils, il aurait ainsi dit à propos de CPE : "c'est du bleu de Prusse, ça se décolore"... Si le propos n'est pas apocryphe, il est excessif. Il est admiré par Haydn et Mozart et de son abondante production il reste des pièces admirables. L'œuvre de CPE Bach a été inventoriée par Alfred Wotquenne au début du XXème siècle, le catalogue étant alors numéroté avec les initiales Wq (il existe aussi le catalogue de Helm numéroté avec l'initiale H selon un autre regroupement thématique mais moins utilisé). Pour l'occasion je vous propose d'écouter un petit mouvement vif pour flûte traversière :

Concerto pour flûte Wq 166 (allegro assai).

Le 25/02/2014 à 01:21

picture.php?strid=5392a400cae2c658ab78de

Je vais pourtant souvent à Bruxelles... Je viens seulement de me rendre compte que depuis quelques années déjà, les plaques d'immatriculation belges avaient changé pour ajouter un chiffre préfixe et du même coup prendre le format européen. Où avais-je les yeux ? Fini donc les petites plaques si reconnaissables de nos amis d'Outre-Quiévrain.


Le 22/02/2014 à 11:52

picture.php?strid=9b6bfa0f1e805362794764

I. Musique de mes fesses

Dans le célèbre tableau de Jérôme Bosch le "Jardin des délices", un petit détail caché intrigue : celui d'une partition tatouée sur les fesses d'un supplicié. Une étudiante américaine à cherché à transposer les neumes de ce que certains ont tout de suite baptisé les "notes sataniques". Rien de bien fabuleux, mais une proposition avec chant grégorien est plus intéressante à écouter ici...

II. Antoinette

Antoinette Fouque co-fondatrice du MLF est décédée. C'est une figure du féminisme français qui s'est éteinte le 20 février. Je salue la mémoire de la militante mais avec le concert de louanges nécrologiques je ne peux oublier que j'ai été farouchement opposé à ses thèses et à celles défendues par la tendance "psych et po" qu'elle a animée en tentant en outre de s'approprier le sigle MLF contre les autres féministes historiques.

III. Trolls

Quatorze maires ont annoncé qu'ils saisiraient la Cour Européenne des Droits de l'Homme concernant la clause de conscience vis à vis du mariage gay qui leur a été refusée par le Conseil Constitutionnel. J'ai beau chercher, je ne trouve nulle part qui sont ces 14 clampins. Quant à l'info relayée depuis une dépêche d'agence, elle ne fait qu'annoncer leur intention de saisir la CEDH (on va le faire lundi, disent-ils). Le processus de recevabilité des requérants devant la CEDH est également conçu pour éliminer les saisines intempestives ou farfelues. Tout ceci ne sera une véritable information que le jour où une requête sera admise devant la CEDH avec 14 noms de maires identifiés. Ce faux buzz avant des les élections municipales n'est pour l'instant que de l'intox.

IV. TOF

Belles photos d'amour gay de Braden Summers avec sa série "All Love Is Equal", c'est ici....

V. PURCELL

Allez, pour finir ce post, un petit duo (pas très neuf) de deux contre-ténors d'exception : Michael Chance et James Bowman, pour faire sonner les trompettes du week-end. Voir et écouter ici.

Le 15/02/2014 à 21:30

picture.php?strid=c238d766c363046b34e312

I. Sexe à l'air

La découverte par un jeune pêcheur d'une grande statue en bronze d'Apollon, datant peut-être de 2500 ans, dans la bande de Gaza, suscite des convoitises. Il a été proposé au gouvernement du Hamas qui contrôle la région, d'exposer la statue en cachant son sexe avec une feuille de mûrier pour ne pas heurter les "valeurs palestiniennes et islamiques conservatrices". C'est Jean-François Copé qui va être content, lui qui déteste tant la nudité...

II. Maternité

Accorder la nationalité par le droit du sol ou par le droit du sang ? Il est un pays où la question ne se pose plus, puisque désormais il n'y aura plus aucune naissance sur son territoire : le Liechtenstein. Le prince régnant n'a pas voulu mettre la main à la poche pour sauver l'unique maternité de la principauté et toutes les liechtensteinoises devront accoucher en territoire étranger :  lire ici...

III. Perte

Les archives papier de Claude Guéant, du temps où il était secrétaire général de l'Elysée, ont disparu. Plus exactement, elles n'ont pas été versées aux Archives Nationales comme c'est l'usage, ni retrouvées sur place lors de du changement de présidence. Guéant dit qu'il n'y est pour rien et que de toutes façons il n'avait pas que ça à faire et qu'il doit bien y avoir une petite main qui n'a pas fait son boulot. C'est dommage, en dehors de quelques soucis de prise illégale d'intérêt, les écrits d'un si grand homme auraient pu passionner les historiens de la Vème République...

IV. 36.15

La tempête ULLA a quitté la Bretagne. Ceux qui disent que la tempête a un nom de minitel trahissent leur grand âge...

V. PQN

La crise à Libé m'inquiète. Même si je n'ai pas  pour le quotidien de la rue Béranger les yeux de Chimène, sa présence dans les kiosques est indispensable. La pluralité des médias en France n'est pas un luxe.

Le 12/02/2014 à 03:10

La pauvre Christine Boutin se plaignait dans une interview amusante que l'on voyait des gays partout : pas un film, une série TV, ou un roman sans qu'il n'y ait un gay. Voyez l'ennui ! Partout, tout le temps... elle n'en pouvait plus des gays. En même temps on aurait pu lui rétorquer que l'on ne peut pas voir un film, une série TV, un spot de pub ou un mariage princier sans qu'il n'y ait des hétéros dedans. Mais bon ça, ça compte pour du beurre. Et puis il serait malséant de s'écrier des hétéros tout le temps partout ! J'en ai marre des hétéros ! Nous sommes bien élevés. Et tolérants. La preuve, j'ai même des parents qui sont hétérosexuels, c'est dire !

Depuis que la réaction de l'ordre moral s'est entichée du mariage homo, de la dite théorie du genre, des escargots hermaphrodites et veut se réchauffer avec des autodafés dans nos bibliothèques, l'homosexualité est sur le devant de la scène. Des jeux olympiques dans un pays aux lois homophobes et hop ! on parle d'athlètes homosexuels. Jusque dans le bastion de la franche camaraderie footballistique on assiste à une épidémie de coming-outs.  Cette soudaine ouverture des portes de placards finit par être urticante pour les gentils homophobes.

Les gentils homophobes sont des jeunes gens tranquilles et bien de leur époque. Ce ne sont pas ces vilains homophobes mal dégrossis qui brandissent des crucifix, qui posent torses nus et masqués pour faire rêver sur leur embonpoint juvénile ou qui s'imaginent comme Zemmour que des commissaires politiques LGBT patrouillent dans les salles de classe. Non, les gentils homophobes sont très gentils. ils n'élèvent pas le ton, ils trouvent que l'homosexualité est très belle (dans la Grèce antique), que c'est même une qualité exceptionnelle (qui doit rester du domaine de l'exception et plus c'est rare, plus ça leur est cher), que les homosexuels ne sont jamais aussi bien intégrés dans la société que lorsqu'ils sont silencieux et invisibles. Il est vrai que la couleur muraille est plus seyante que celles de l'arc-en-ciel si criardes. Les gentils homophobes trouvent que des hétéros ensembles ça ne s'appelle pas des hétéros ensemble mais "des gens", tandis que des homosexuels ensemble ce ne sont pas des gens, mais un "lobby". Les gentils homophobes nous trouvent plein de qualités, c'est pour ça qu'ils trouvent réducteur que nous nous définissions comme homosexuels, nous sommes tellement d'autres choses tellement plus belles. Plus belle qu'une affaire de sexe, hein, parce que l'homosexualité en dehors du sexe ça n'existe pas ou alors c'est bien trop compliqué à appréhender que c'est tout comme.

Sur le site lancé par Robert Ménard (celui qui n'est pas homophobe, mais qui n'aimerait pas que ses enfants soient homosexuels) et dont le nom se pare de la gloire d'un philosophe bien trop mort pour protester de l'usurpation, on trouve ainsi un gentil homophobe qui est fier de nous tartiner ses platitudes frappées au coin du bon sens (le sens unique) : Blog de Maximilien Richonet

Le 01/02/2014 à 16:35

picture.php?strid=cff95379e53d173634d263

Le 01/02/2014 à 01:57

picture.php?strid=14ee8e11968f00568fabe3

Encore le puissant lobby Elgébété qui terrorise Éric Zemmour.

Le 01/02/2014 à 00:51

picture.php?strid=88658bd4e7aef8b589b5c5

Le 28/01/2014 à 21:56

picture.php?strid=ae1c20b182010e0a26e7fc

Le 26/01/2014 à 15:05

picture.php?strid=1b9fbe6e161ad6104657d2

Aujourd'hui manif réactionnaire "Jour de colère", on y scande "travail, famille, patrie", "mort aux pédés", "journalistes collabos" et autres joyeusetés. Un peu en avance pour en faire un anniversaire des factieux du 6 février 1934.

Page 1 / 53 Articles plus vieux >>